Trucuim

Il est temps de reprendre les tests !

Si vous étiez joueur de la version précédente, la première chose à faire est d'oublier tout ce que vous saviez sur la meilleure des façons d'optimiser ses revenus. Dans cette nouvelle version, le système de trade n'a plus rien à voir avec ce qu'il était.

Désormais, deux sources bien distinctes vont alimenter vos revenus :
- Les exploitations
- Les relations commerciales

Les exploitations

Les exploitations vont consommer les ressources de vos planètes afin de vous procurer des unités nécessaires à l'établissement de relations commerciales. Reportez-vous à la fin de cet article pour un bref point sur les ressources des différents types de planètes. On peut dire des exploitations qu'elles sont votre première source de revenu.

Chaque planète démarre avec un capital de 5 unités d'exploitation. Le revenu généré par les exploitations se calcule ainsi :
Nombre d'exploitations * Activité de la planète

Sans rentrer dans les détails, le niveau d'activité est un facteur déterminé par :

  1. le niveau de civilisation de votre planète,
  2. la population sur votre planète,
  3. la santé économique de la zone.

Pour augmenter les revenus de vos exploitations, vous chercherez donc à accroître leur nombre ainsi que le niveau d'activité de votre planète.

En tant que propriétaire de la planète, vous êtes la seule personne autorisée à construire ou à démanteler des exploitations sur votre planète. Vous pouvez également, vendre tout ou partie de vos exploitations à d'autres joueurs, par le biais du marché des exploitations. Et inversement, vous pouvez acheter des exploitations vendues par d'autres joueurs sur d'autres planètes que les votres.

Au bas de votre page commerce, vous trouverez une taxe. Cette taxe s'applique aux exploitations sur votre planète. Son rôle est de prélever une partie des revenus générés par les exploitations, et de vous la reverser. Vous comprenez donc que cette taxe n'a aucun impact lorsque vous êtes l'unique propriétaire des exploitations sur votre planète. Vous trouverez plus bas, quelques conseils pour un meilleur usage de cette taxe.

Des coûts d'entretien s'appliquent bien évidemment aux exploitations. Une retenue de l'ordre de 1000 à 2000 par unités est effectuée sur les revenus des exploitations (la formule reste encore à déterminer). Ce coût est indiqué tout en haut de la page commerce. A noter que les coûts d'entretien peuvent monter relativement haut sur les planètes de type Minéro dont les ressources sont limitées, comme nous en parlerons plus bas.

Les relations commerciales

Les relations commerciales de votre planète sont votre seconde source de revenus. Dorénavant les relations commerciales sont établies unilatéralement. En d'autres termes, vous pouvez imposer à vos voisins une relation commerciale.

Chaque relation commerciale que vous créez engage un nombre n de vos exploitations. Vous n'êtes pas maître du nombre d'unités que vous exportez vers une planète, contrairement aux versions précédentes ; la quantité d'exploitations exportées est déterminée par une formule (=capacity) = max(Arrondi.Inf((Min(activity1,activity2)-9695)/600)+5 , 5) =units).

Les revenus générés par une relation commerciale sont calculés de la sorte : Nombre d'exploitations exportées/importées * Activité de la planète partenaire.

Chaque relation commerciale a évidemment un coût d'entretien qui est à la charge du propriétaire de la planète créatrice et qui dépend (nous verrons plus bas que ce coût peut être partagé ) :

  • du type de transport et/ou de la distance entre les deux planètes,
  • de la différence d'activité entre les deux planètes.

Il existe trois types de relations commerciales :

  1. La relation commerciale standard : son coût d'entretien est basé sur la distance entre les deux planètes. Les relations de ce type sont sujettes au blocus lorsque la planète est attaquée (blocus signifiant: commerce suspendu, aucun revenu généré par la relation, mais le coût d'entretien reste à payer).
  2. Le commerce par téléportation : son coût d'entretien est fixe, quelle que soit la distance entre les deux planètes. Toute planète utilisant la téléportation pour au moins une de ses relations commerciales dépense aussi une unité d'énergie par heure (ce coût en énergie est fixe, quel que soit le nombre d'exploitations expédiées par téléportation, et quel que soit le nombre de relations commerciales effectuées par téléportation). Les relations par téléportation ne sont pas impactées par les blocus. Ce type de relation ne peut être établi qu'entre desplanètes appartenant à la même alliance. A noter qu'il n'est pas nécessaire de renseigner le mot de passe de téléportation pour établir ce type de relation.
  3. Le commerce par portes spatiales : il a également un coût d'entretien fixe, bien que légèrement plus élevé que pour la téléportation. Les relations via Hypersaut, comme celles de type standard, sont sujettes au blocus. Elles ne peuvent êtres établies qu'entre planètes appartenant au même réseau de portes spatiales.

Il n'y a toujours aucune limite au nombre de relations commerciales que vous pouvez établir. Simplement, chaque relation consommera une quantité X de vos exploitations, et lorsque vous n'avez plus suffisamment d'exploitations pour assurer la relation commerciale, alors apparaîtra dans votre page Commerce, une ligne indiquant que les relations commerciales listées en dessous, ne rapportent rien faute d'exploitations pour les satisfaire.

Pour le commerce standard, on paiera donc plus d'upkeep si la planète partenaire est loin de notre planète, et si le nombre d'exploitations engagé dans la relation est important. Il faut signaler que le coût d'entretien n'est payé qu'une fois sur l'ensemble de la relation, il ne s'applique nullement à chacune des exploitations engagées.

L'établissement d'une relation commerciale répond à certaines règles :
Tout d'abord, une proposition est envoyée à l'autre planète. Si le type de transport n'est pas standard (téléportation or hypersaut), vous devrez attendre jusqu'à une heure pour qu'il soit validé par le système.
Une fois validé, ou immédiatement pour un transport standard, la relation apporte du revenu additionnel aux deux planètes, mais le coût d'entretien est payé entièrement par la planète créatrice de la relation (soit un coût d'entretien doublé). A la réception de la proposition, l'autre planète peut :

  1. accepter la relation: le coût d'entretien est alors partagé entre les deux planètes,
  2. ne pas accepter la relation (comportement par défaut): le commerce continue normalement, mais la planète demandeuse paie un coût d'entretien double, tandis que l'autre planète ne paye aucun coût d'entretien. Cela dure aussi longtemps que la relation n'est pas acceptée, ce qui peut être fait plus tard à tout moment,
  3. abandonner la relation: le commerce est interrompu, la relation abandonnée et le demandeur informé.

Voyez ci dessous pour savoir si vous devez ou non accepter une de partager le coût d'entretien d'une relation commerciale.

Conseils et informations

Avant tout, le taux de taxation n'a plus du tout le même objet que auparavant. Vous ne taxez plus les relations commerciales à destination de votre planète comme dans les anciennes versions, vous taxez les exploitations présentes sur la planète. Quel intérêt me direz-vous ? Il est possible et envisageable de vous vendiez des exploitations à un joueur tiers, de sorte qu'il arrondisse son revenu contre un bon apport de cash pour vous. Mais alors les revenus qu'il engrangera grâce aux exploitations que vous lui avez vendues, seront taxés au pourcentage indiqué et sera reversé au propriétaire de la planète : vous.

Plus généralement, il faut dire que le propriétaire d'exploitations n'est plus nécessairement le propriétaire de la planète.Il est possible de s'accaparer les exploitations d'un autre joueur en mode dictatorial, par la préemptation, et c'est là la seule manière de voir revenir vers vous des exploitations ne vous appartenant pas, mis à part leur rachat à l'amiable.

Vous pouvez augmenter ou diminuer le taux de taxation par paliers de 5%, chaque jour sur les planètes dictatoriales, tous les deux jours sur les planètes autoritaires, tous les trois jours sur les planètes démocratiques.

Il est conseillé de baisser la taxe jusque 5%. Cela n'a aucune incidence sur votre revenu comme nous vous le disions, simplement, en cas de guerre, si vous deviez perdre votre planète, alors le passage en mode autoritaire ou démocratique, et l'abaissement de la taxe à 0% vous permettront de conserver au mieux 48 heures, des revenus quasi intacts.

L'acceptation d'une relation commerciale n'est plus « obligatoire ». Il s'agit désormais pour le destinataire de votre relation, d'accepter ou non de partager le cout d'entretien de celle-ci avec vous. En effet, par défaut lorsque vous établissez une relation commerciale, vous payez un « double » cout d'entretien : pour vous et pour le destinataire de la relation. Si celui-ci, dans un élan de générosité et de magnanimité venait à accepter votre relation, il paierait la moitié de la somme indiquée en rouge (qui passera alors en blanc, wouhaa).

Globalement, acceptez une relation si vous avez suffisamment d'exploitations pour l'assumer et si la planète exportatrice est proche de vous en termes d'activité et de distance. Une mise à jour ayant été récemment effectuée par DaGod, le coût d'entretien des relations commerciales augmente avec le nombre de relations sur votre planète.

Faites donc un tri intelligent : supprimez les relations qui n'ont pas été acceptée et qui ne sont pas les plus rentables (nombre d'exploitations * activité - upkeep) ; supprimez les relations pour lesquelles vous n'avez pas suffisamment d'exploitations. Plutôt que de recréer des relations commerciales, augmentez le niveau de civilisation de votre planète, ce qui aura un impact non-négligeable sur la quantité d'exploitations engagées dans chacunes de vos relations.

Quelques mots sur le marché des exploitations :
Tout propriétaire d'exploitation peut vendre tout ou partie de ses exploitations, à tout moment, à n'importe qui, grâce au marché des exploitations. Toutefois, si vous êtes dans un Supercluster protégé avec une ancienneté inférieure à 32 jours, ou dans un Supercluster non protégé avec une ancienneté inférieure à 16 jours, vous ne serez autorisé à vendre des exploitations que sur des planètes que vous ne contrôlez pas.

Réciproquement, vous pouvez acheter des exploitations situées sur n'importe quelle planète étrangère, les garder aussi longtemps que vous le souhaitez en engrangeant leur revenu, puis les revendre à n'importe qui, dès que vous le souhaitez, à un prix que vous définissez.

Les exploitations achetées sur les planètes étrangères peuvent générer un intéressant revenu supplémentaire. Toutefois gardez toujours à l'esprit que vous êtes entièrement dépendant de la bonne gestion de la planète. A tout moment , le propriétaire de la planète peut décider de passer en dictature et reprendre vos exploitations en les préemptant. Partez toujours de l'idée que vous ne conserverez ces exploitations qu'un laps de temps limité, et achetez-en avec parcimonie. Quoi qu'il arrive ne calculez pas vos capacités d'entretien militaire (upkeep) en prenant en compte ces exploitations (qui apparaissent dans la page revenus -income- dans une ligne dédiée, juste sous votre Ti : total income ou revenu total de vos propres planètes).

Et enfin, un point rapide sur les planètes et leurs ressources :
Les planètes Minero et Agro ont des ressources limitées. Ces ressources sont utilisées proportionnellement au nombre d'exploitations. Lorsque les ressources tombent en-dessous de 5% des ressources initiales, la population commence à décroître. Une fois les ressources épuisées, toutes les exploitations s'arrêtent : elles ne génèrent plus ni revenu ni coût d'entretien.

Les ressources des planètes Agro se régénèrent automatiquement à un rythme lié à la taille de la planète, au niveau de civilisation, et au niveau de ressources. Si vous avez plus d'exploitations que ce niveau de régénération, les ressources de la planète diminuent. Les ressources des planètes Minero ne se régénèrent pas, mais les planètes Minero ont initialement plus de ressources que les planètes Agro. Les planètes Techno peuvent produire et commercer à l'infini, leur production n'est pas liée à des ressources limitées.
Si vous ne voyez pas de barre de progression dans la vue globale de votre planète indiquant le niveau de resources, celà signifie qu'elles sont encore à 100%. Notez aussi, comme nous l'évoquons dans l'article sur les différents régimes politiques, que vos ressources seront consommées plus vite sous le régime de la dictature.


Voilà qui clôt cet article que nous avons voulu aussi exhaustif que possible. Si vous trouviez un quelconque ajout utile à apporter, n'hésitez pas à nous en faire part.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Hyperiums (v2) ?

13 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (19 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen